Actualités

Jonathan Genest-Jourdain, candidat pour le NPD 0

Par Nicolas Dupont

Jonathan Genest-Jourdain sera le candidat du Nouveau parti démocratique aux prochaines élections fédérales. Sa candidature a été annoncée au musée Shaputuan en présence du chef adjoint du NPD, Thomas Mulcair, et du chef de la communauté de Uashat Mani-Utenam, Georges-Ernest Grégoire.

Nicolas Dupont

Jonathan Genest-Jourdain sera le candidat du Nouveau parti démocratique aux prochaines élections fédérales. Sa candidature a été annoncée au musée Shaputuan en présence du chef adjoint du NPD, Thomas Mulcair, et du chef de la communauté de Uashat Mani-Utenam, Georges-Ernest Grégoire.

Jonathan Genest-Jourdain sera le candidat du Nouveau parti démocratique aux prochaines élections fédérales. Sa candidature a été annoncée au musée Shaputuan en présence du chef adjoint du NPD, Thomas Mulcair, et du chef de la communauté de Uashat Mani-Utenam, Georges-Ernest Grégoire.

«La mixité culturelle va être un des thèmes centraux de mon discours dans un proche avenir. À l'instar de ma démarche entreprise lors de ma campagne électorale municipale en 2009, ma candidature au sein du NPD s'inscrit dans une volonté d'instaurer les bases d'un partenariat social constructif entre les différentes entités culturelles présentes sur le territoire de Manicouagan», a lancé M. Genest-Jourdain.

Ayant un père innu et une mère québécoise, le jeune candidat croit être en bonne position pour représenter la diversité nord-côtière. Il a souligné l'importance du support moral du chef de la communauté dans ses démarches et le caractère exceptionnel du lancement d'une candidature en territoire autochtone.

«Vous pouvez d'ores et déjà considérer qu'une attention particulière sera portée sur le développement territorial, la responsabilité sociale corporative et l'exploitation des ressources naturelles à titre d'agent de développement économique», a ajouté le futur candidat. Il a cité à titre d'exemple son implication dans le mouvement Sept-Îles sans uranium en 2008 et 2009.

Bien que le Bloc québécois ait remporté tous les scrutins dans Manicouagan depuis 1993, M. Mulcair croit que son candidat à toutes ses chances. «Les récents sondages donnent entre 18 et 20% des intentions de vote au NPD. Ça veut dire qu'on peut aller chercher des contés. Nous avons un jeune candidat, briant, un avocat. Je crois qu'il va amener quelque chose de rafraîchissant. Je suis persuadé que son discours va trouver un écho dans la circonscription.»

«Je compte être actif afin de convaincre les gens. Je vais parcourir le territoire, faire du porte-à-porte, rencontrer les électeurs. Je vais prioriser le contact direct avec les gens. Et s'ils veulent savoir ce que j'ai dans le ventre, ils peuvent venir me voir plaider au tribunal», a lancé M. Jourdain.