Actualités

Le Cégep de Sept-Îles inaugure un nouveau pavillon 0

Par Alexandre Cantin

Le développement accéléré de projets miniers sur la Côte-Nord entraîne une forte demande de main-d'œuvre spécialisée. Pour former les futurs travailleurs, le Cégep de Sept-Îles s'est doté d'un nouveau programme d'étude offert dans un pavillon flambant neuf. En plus de l'enseignement, le lieu abrite aussi des activités de recherche.

Le nouveau pavillon du Cégep de Sept-Îles, consacré au programme de technologie minérale, brille encore comme un sou neuf. Ces laboratoires permettront de former des jeunes aux procédés d'extraction, de concentration et de transformation de minéraux. Il s'agit d'un projet de 9 millions de dollars. La première cohorte de cette première année du programme regroupe 15 étudiants dont plusieurs proviennent de l'extérieur de la région.

«Ça donne de la notoriété au programme et à l'établissement. Il y a un effet d'attraction certain. Quand les gens viennent ici, il s'aperçoivent qu'on est sérieux, qu'on connaît le domaine, qu'on est bien équipé», déclare le directeur général du Cégep de Sept-Îles, Donald Bhérer.

Même s'ils n'ont pas encore un accès important aux différents laboratoires, les étudiants sont déjà emballés par ce nouveau lieu d'étude. Le pavillon abrite également un centre de transfert technologique en maintenance industrielle grâce au soutien des programmes d'infrastructure du savoir des gouvernements.

«Le centre de transfert, c'est de la recherche appliquée, de l'aide technique, une veille technologique dans un domaine très précis : la maintenance industrielle», précise le directeur du Cégep.

Ce projet de construction a été semé d'embûche admet Donald Bhérer. L'intérêt des compagnies minières de la région, qui ont injectés 1 million de dollars dans le projet a été déterminante.

«Nous avons pu compter sur une contribution importante des entreprises du milieu. Ce fut un facteur décisif», confirme Donald Bhérer.

Le Cégep de Sept-Îles procédait aujourd'hui à l'inauguration officielle. Les travaux de construction ont été complétés en août 2011 au coût de 9 millions de dollars. ArcelorMittal Mines Canada, qui donne son nom au pavillon, a versé 800 000$, Cliffs Natural Resource 100 000$, Compagnie minière IOC 75 000 $, Aluminerie Alouette 25 000 $ et Développement économique Sept-Îles 25 000 $.L'inauguration est suivie demain (samedi 10 décembre) en après-midi d'une demi-journée Portes ouvertes.